Qu’est-ce qu’une smart city?

wintics_smart_city

Les villes regroupent aujourd’hui 55% de la population mondiale. En 2050, l’ONU estime que cette part devrait dépasser les 2/3. Cette urbanisation rapide multiplie les défis sociaux, environnementaux et économiques pour des villes à l’importance grandissante.

De plus en plus, celles-ci adoptent de nouvelles approches dites « smart » afin de répondre intelligemment à ces enjeux, ce qui leur a valu la qualification de smart cities (ou villes intelligentes) apparue à la fin des années 2000.

Concrètement, qu’est-ce qu’une smart city ?

Une smart city est un territoire urbain qui s’appuie sur les nouvelles technologies pour améliorer la qualité de vie de ses citoyens.

L’émergence des smart cities est donc étroitement liée à l’accélération du numérique et à l’émergence de l’intelligence artificielle que l’on peut observer depuis une dizaine d’année.

En termes de technologies, une smart city se caractérise par un usage systématique de la donnée pour optimiser des comportements, des usages et des organisations. Cela suppose :

  • une collecte massive de données via des objets connectés (IoT), du crowdsourcing participatif (plateformes de remontées d’informations de la part des citoyens) ou l’acquisition de données issues d’applications mobiles
  • un traitement rigoureux de ces données afin d’en garantir la protection, l’anonymisation mais aussi l’exploitabilité
  • le développement d’algorithmes performants capables d’identifier les logiques sous-jacentes qui régissent les comportements reflétés dans les bases de données afin de mieux prévoir leur survenance
  • le développement d’interfaces ergonomiques afin de mettre à la disposition des différents usagers de la ville des informations qualifiées susceptibles de les guider dans leurs décisions

Quelles sont les champs d’application des smart cities ?

Dans la mesure où la finalité d’une smart city est d’améliorer la qualité de vie des citoyens, le concept est par définition très large et recouvre des sujets variés.

On peut citer différents objectifs d’une smart city : économiser les ressources (énergie, eau), améliorer les services aux habitants en les personnalisant et les individualisant, réduire les coûts de gestion de la ville, etc.

Ces objectifs recouvre des thématiques diverses parmi lesquelles :

  • la mobilité,
  • l’immobilier,
  • l’aménagement de l’espace urbain,
  • l’amélioration des services urbains,
  • la justice sociale,
  • la sécurité,
  • l’écologie,
  • etc

Chacune de ces thématiques regroupent elles-mêmes de nombreux sujets et de nombreux acteurs.

A titre d’exemple, la mobilité – qui est l’un des thèmes centraux de la smart city – recouvre des enjeux variés tels que : la fluidification des trajets des citoyens, la baisse de l’empreinte écologique des moyens de transports, la sécurisation des réseaux routiers, la fiabilisation des transports en communs, la mise à disposition d’informations voyageurs pertinentes, la facilitation du transport multi-modale, etc.

La mobilité est d’ailleurs emblématique de la diversité des entreprises que l’on retrouve dans l’écosystème de la smart city :

  • Pouvoirs publics
  • Opérateurs de transport (métro, bus, train, VTC, etc)
  • Constructeurs de moyens de transports (automobiles, bus, trains, etc)
  • Opérateurs de nouvelles mobilités (trottinettes électriques, vélos partagés, véhicules électriques partagés, etc)
  • Fabricants de capteurs et caméras (les fameux IoT) et d’équipements de signalisation
  • Développeurs d’applications mobiles pour l’information voyageur (on parle beaucoup de plateforme MaaS – Mobility as a Service – capable de vous informer et de vous faire voyager via n’importe quel moyen de transport)

La notion de smart city est donc vaste. Elle est de nature à modifier les logiques historiques de gestion urbaine. Elle redessine notamment le paysage des acteurs de la ville. Les géants du numérique (notamment Google) ainsi que des start-ups spécialisées dans l’exploitation des Big Data jouent un rôle grandissant dans ces villes. A cet égard, le choix de la municipalité de Toronto de confier à Sidewalks Labs (filiale de Google/Alphabet dédiée à l’urbanisme) l’aménagement de tout un quartier de la ville est éloquent. L’objectif annoncé d’un tel partenariat est de faire émerger un quartier high-tech en ligne avec les toutes dernières innovations en matière de smart city : voiture autonome, machine learning, internet ultra-rapide, objets connectés, capteurs, feux de circulation intelligents, etc.

Quelques exemples emblématiques d’initiatives de smart cities

Les salons professionnels dédiés à la Smart City se développent rapidement. Parmi eux, le Smart City World Congress de Barcelone fait office de figure de proue. Chaque année, ce salon décerne des prix aux villes ayant mené des stratégies smart cities ambitieuses.

Lors de l’édition 2018, sept villes ont été primées pour des projets transverses représentatifs de la diversité des initiatives smart cities, le premier prix ayant été décerné au projet « Smart Nation » de Singapour.

Ce programme est organisé autour de 5 piliers : identité digital des citoyens, systèmes de paiement électroniques, IoT, mobilité, social.

Parmi les nombreuses initiatives dans chacun des piliers, Singapour a lancé en 2016 un centre de test grandeur nature pour les véhicules autonomes avec la volonté de tester dès 2019 un service de bus autonomes en ville. Toujours dans la rubrique mobilité, un système de bus public à la demande est en phase de test depuis le mois de décembre 2018.

Pour plus d’infos : https://www.smartnation.sg/

On peut aussi noter la présence de la métropole de Dijon et son projet OnDijon parmi les lauréats du salon. Ce projet d’envergure a notamment l’objectif de créer un poste de pilotage unique permettant de gérer à distance la plupart des équipements urbains des 24 communes de la métropole (feux de circulation, éclairages, vidéo protection, services de voirie, etc) afin de faciliter la gestion de l’espace public et d’améliorer le cadre de vie des citoyens).

Pour découvrir tous les lauréats, visitez le site du Smart City Expo : http://www.smartcityexpo.com/en/awards

Wintics dans tout ça

Wintics est une start-up experte en intelligence artificielle qui développe des solutions algorithmiques de traitement d’images de vidéo-surveillance pour les smart cities. Ces solutions permettent de :

  • produire des statistiques de trafic précieuses pour le bon aménagement de l’espace public
  • analyser des flux de véhicules et de personnes pour comprendre comment la ville est utilisée par les citoyens
  • identifier des événements ou des comportements anormaux
  • sécuriser des infrastructures publiques